The Red Nozes

The Red Nozes ont investi les lieux aux alentours de 19h00. Comme à l’accoutumée, l’installation du matériel et les différents réglages sonores se sont terminés vers 21h00. Comme en témoigne cette photo où l’on peut voir Thierry installé sa batterie.

The Red Nozes ont assuré un set de 3 heures, uniquement composé de reprises, en grande majorité puisées dans les années soixante dix. Deep Purple, Led Zeppelin, Free, Creedence Clearwater Revival, The Who ou encore Pink Floyd. Bien évidemment, les standards de ces groupes incontournables ont emporté un vif succès. Mais cette formation nancéienne a plus d’un tour dans son sac… Un vaste choix de morceaux plus récents, oscillant entre les années quatre vingt et quatre vingt dix, ont très agréablement surpris le public. Le « Black Velvet » d’Annalah Miles a résonné de sensualité grâce à la performance vocale de Flo. Même impression sur l’interprétation de « What’s Up » des 4 None Blondes.Très au point, cette excellente chanteuse a particulièrement brillé tout au long cette soirée.

Bien entendu, les autres musiciens ont également assuré le show dans une ambiance détendue mais tout en restant sérieuse et appliquée. La palette de reprise de The Red Nozes fait véritablement plaisir à entendre. Des morceaux de Téléphone (« Un autre Monde », « Hygiaphone ») nous replonge dans les années où ce groupe aujourd’hui incontournable devenait un phénomène. Même constat pour la reprise obligatoire de Trust, dont je laisse deviner le titre.

Plus surprenant, le groupe s’attaque à Alan Parsons Project avec une version très personnelle de « Eye in the Sky ». Même Pat Benatar a sa place dans la setlist de The Red Nozes. Un concert haut en couleur, interprété avec beaucoup de talent et qui, compte tenu de sa durée, a fait passé un très moment. D’ailleurs, le groupe est même prêt à assurer des shows de cinq heures… Cette soirée a donc passé très vite et le public a chaleureusement applaudi la prestation. Comme indiqué sur leur bannière, The Red Nozes se revendiquent 100% Rock’N’Roll !

Il suffit d’assister à un show pour ce rendre compte que cette publicité n’a absolument rien de mensonger… Long Live Rock’N’Roll et « Allez Paulo, Rock’N’Roll !!!!! »

Un mot quand même sur le Forum qui, faute de temps, n’a pas eu lieu. Le Hard Rock des années soixante dix n’a d’ailleurs pas dit son dernier mot ni poser son dernier souffle sur le Forock.

HardRock70

La prestation de The Red Nozes a fort bien confirmé ce sentiment.

Articles récents