Seattle Head

Ce dernier Forock de 2018 se devait de marquer une année bien remplie qui a permis à de talentueuses formations d’exercer leur art dans un contexte agréable et une ambiance sympathique.

Le groupe accueilli ce vendredi propose une interprétation, voir même une revisite de grands classiques d’un mouvement musical émergé au début des années 90 et dont le berceau n’est autre que la ville de Seattle, le grunge. Des groupes comme NIrvana, Soundgarden , Pearl Jam ou encore Mother Love Bone en furent les dignes représentants en vendant des quantités d’albums dont certains sont devenus incontournables et restent encore dans les mémoires.

Seattle Head sait particulièrement bien s’y prendre pour faire ressurgir ce feeling si particulier du grunge. En effet, sous des abords arborant la simplicité (tee shirt et jean déchiré, sans entré dans le détail), ce mouvement a permis de découvrir d’excellents musiciens, talentueux et inspirés dont les excès auront eu raison. (Kurt Cobain et Lane Staney en sont les exemples les plus connus). Une particularité du grunge réside  dans une forme d’accordage très spécifique des instruments, des tonalités assez avant gardistes ainsi qu’un son rugueux. De ce côté  la, Seattle Head s’applique très bien à  cet exercice et apporte le feeling nécessaire à le réussite de sa quête.

Les cinq musiciens font preuve d’un réel talent à leur poste respectif pour balancer de véritables hymnes ressurgis des années 90. Nirvana, Sourgarden, Pearl Jam, Stone Temple Pilots, Audioslave et Rage Against the Machine s’invitent tout au long du set de ce groupe fascinant et très prenant. Le style pet paraître daté et plus dans le coup mais ce serait sans  compter sur la volonté et le talent du quintette. Attention, lorsque Louis le guitariste soliste pousse le bend avant de partir en solo, l’effet est pour le moins ravageur. Cet excellent guitariste au jeu flamboyant et inspiré fait des ravages sur l’interprétation des morceaux. Il faut dire aussi qu’il est particulièrement bien entouré par un chanteur inspiré hargneux et une section rythmique en béton.

Tous les ingrédients sont donc présents pour passer un très bon moment en live avec Seattle Head, qui vont vraiment la peine d’être vu et entendu. Un groupe à suivre près et un dernier forock de l’année 2018 qui restera dans les mémoires.

Set List Seattle Head :

Liste-concert-Seattle Head

Articles récents