Sal’Goss

Dernier Forock de l’année 2016… Le public local s’est raisonnablement déplacé pour découvrir les Sal’Goss, quatuor haut en couleur originaire du Toulois. Quelques fidèles supporters sont également au rendez-vous.

Aux environs de 18h00, le groupe installe le matériel et s’apprête à faire la balance.

20161125_182955

20161125_181708Le forum consacré au Punk Rock français a débuté à 21h00. La discussion a été très intéressante, car les personnes présentes ont manifesté des connaissances sur le sujet… Nous avons donc pu réentendre avec une certaine nostalgie des titres de Olivensteins, Gogol 1er, Oberkampf, Strychnine, Télévision, Ludwig Von 88 et même les Vampires. Cette courte période fut néanmoins riche en créativité, car beaucoup de ces groupes ont splitté début des années 80.

21h45, les Sal’Goss montent sur scène. En guise d’introduction, un blues fort bien senti qui permet au groupe de prendre possession des lieux. Cette formation  bénéficie déjà d’une solide réputation dans le paysage musical local, avec 2 CD à son actif. Une troisième production est d’ailleurs prévue l’année prochaine…

20161125_225705Les Sal’Goss propose un set composé en grande majorité de compositions personnelles hautes en couleur, tant au niveau musical que des textes. En effet, Nono se lâche au micro dans des univers parfois grivois, mais toujours guindés d’humour ! Cette atmosphère festive à tout point de vue se met parfaitement en place lorsque les 4 compères commencent à jouer. Beaucoup de talent autour des instruments à cordes (4 ou 6), et surtout un batteur particulièrement efficace, tant sur le plan de la puissance que sur celui de la précision. « Serial Drummer » prend ici tout son sens !!!

Cette dynamique de groupe fonctionne à merveille. Les Sal’Goss imposent un style particulièrement costaud tout en sachant conservé une touche très personnelle sur les quelques reprises impeccablement interprétées. « Smoke on The Water » subit une cure de jeunesse, « Should I stay or Should I go » des Clash (influence Punk oblige) transpire de sincérité et « Dirty Old Town » des Pogues » explose littéralement.

20161125_220551

Un groupe festif, plein d’entrain et surtout très sympathique a clôturé la saison 2016 du Forock. Les personnes présentes ont fortement apprécié les Sal’Goss et les discussions allaient bon train après le concert. Presque 2 heures passées très vite sous la coupe de cette formation finalement très attachante. Encore une fois, le Forock a permis à son public de passer un très bonne soirée en compagnie des Sal’Goss et nul doute que cette ambiance ne puisse perdurer pour 2017…

La clap de fin a résonné sous les  coups de butoir de Romu au travers du titre phare « Road 54 », véritable morceau de bravoure. Ce titre fait ressortir de multiples influences parfaitement maîtrisées par le quatuor. Quelle puissance, quelle subtilité ! Véritablement un moment très fort. Il ne reste qu’à souhaiter longue vie à ces 4 mercenaires du Rock, et aussi que les différents projets de chacun d’eux connaissent un succès tout légitime…

20161125_220559

 

Articles récents